PRÉPARER SA RETRAITE !


Préparer sa retraite !


  • La retraite....quel actif ne l'envisage pas ?

Les reformes successives relatives à l'allongement des durées de cotisations amènent de plus en plus les français à se questionner sur leur future retraite. Pourtant encore très peu d'actifs ont mis en place une réelle stratégie pour anticiper leur départ à la retraite.

 

Face aux incertitudes concernant le système de retraite français, il est temps que les actifs prennent les choses en main pour s'assurer un train de vie correct après leurs années de travail.

 

La préparation de la retraite doit être anticipée, en effet, plus les dispositifs seront mis en place tôt, moins l'effort d'épargne mensuel sera important pour générer une rente convenable après la période d'activité professionnelle.

Différentes solutions existent et nous allons faire un point sur les investissements que l'on trouve actuellement sur le marché.

 

L'investissement immobilier reste le choix préféré des ménages français, cependant des produits spécifiques à l'épargne retraite existent.

 

  • L'immobilier et ses atouts

Miser sur l'immobilier pour préparer sa retraite est une bonne solution, en effet, avec l'acquisition d'une résidence principale, l'investisseur s'assure d'avoir un endroit où vivre avec un faible coût une fois le crédit remboursé. Une fois cette étape franchie, il peut choisir d'opter pour une résidence locative qui lui assurera des revenus réguliers en plus de sa pension.

 

L'immobilier est d'autant plus attractif en cette période de taux bas puisque les biens sont beaucoup plus accessibles grâce à la souscription d'un crédit immobilier à faible coût.

En cas de mise en location du bien, les loyers perçus serviront à rembourser tout ou partie des mensualités de crédit, c'est ce que l'on appelle l'autofinancement du bien.

La pierre a cet autre avantage d'être une valeur sûre et refuge, son aspect tangible y est pour beaucoup. L'investissement immobilier permet également de créer un patrimoine facilement transmissible à ses héritiers.

 

  • La fiscalité avantageuse de l'immobilier

Plusieurs dispositifs permettent de réduire l'impact fiscal d'un investissement immobilier. Parmi ces dispositifs ont retrouve la loi Pinel, la loi Censi-Bouvard, la loi Malraux, la location en LMNP (loueur meublé non professionnel).

 

L'investissement Pinel permet grâce à l'acquisition d'un bien immobilier neuf dans un secteur défini et sa mise en location de bénéficier de réductions d'impôts pouvant aller jusqu'à 21% du montant d'acquisition (un plafond a été fixé à 300 000€) en fonction de la durée de détention.

 

La loi Censi-Bouvard encadre l'investissement en résidences de services (résidences de tourisme, résidences étudiantes, résidences seniors) et permet également de bénéficier de réductions d'impôts lorsque l'on investit dans ce type de résidence.

 

Investir en résidences de services a deux avantages principaux :

la gestion est entre les mains du prestataire de services, l'investisseur est donc déchargé de cette contrainte les travaux et mises aux normes régulières entraînent des charges qui sont déductibles des loyers perçus et réduisent donc l'impact fiscal de l'investissement.

 

La loi Malraux quant à elle permet lors de l'acquisition d'un bien ancien à rénover dans un centre historique défini par le dispositif de bénéficier d'une réduction des revenus imposables à hauteur de 30% des travaux réalisés chaque année.

Le point important à noter est que le dispositif Malraux n'est pas soumis au plafonnement des niches fiscales de 10 000€. Son impact sur la fiscalité de l'investisseur peut donc être très important.

 

La location sous le statut LMNP (loueur meublé non professionnel) jouit également d'un cadre fiscal avantageux puisque les revenus perçus sont déclarés dans la catégorie des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux), cela offre la possibilité de déduire l’intégralité des charges générées par l'acquisition et l'entretien du bien. On peut donc ainsi créer du déficit foncier.

 

  • L'immobilier papier – les parts de SCPI

Si vous possédez déjà des biens immobiliers et que vous souhaitez diversifier vos investissements, vous pouvez opter pour de l'immobilier papier via des parts de SCPI.

Une SCPI (Société Civile de Placements Immobiliers) étant un établissement dont l'activité principale est l'acquisition et la gestion de biens immobiliers (Murs de commerce, bureaux...).

Cette société est divisée en parts, non cotées sur le marché boursier, qu'un investisseur peut facilement acheter et revendre.

La souplesse est un atout important de cet investissement puisque l'acquisition de parts ne nécessite pas de passage chez le notaire et leur revente ne nécessite pas de trouver un acquéreur.

 

Astucesimmo.fr propose aux ménages d'éclaircir ces différentes solutions d'épargnes et de les accompagner dans la réalisation de leur projet.

 

  • Les produits spécifiques à l'épargne retraite

Outre les investissements présentés et permettant de générer des compléments de revenus pour la retraite, il existe des produits qui ont spécifiquement été créés pour préparer sa retraite : la loi Madelin, le PERP et le PERCO.

 

Le PERP (Plan d’Épargne Retraite Populaire) est un contrat permettant à l'épargnant d'effectuer des versements réguliers. Le capital ainsi constitué et disponible uniquement lors du départ à la retraite sera dès ce moment reversé à l'épargnant sous forme de rente.

Le PERP offre en plus une réduction fiscale calculée en fonction du capital présent chaque année sur le contrat.

 

Le PERCO (Plan d’Épargne Retraite Collectif) est quant à lui proposé par les entreprises à leurs salariés. Ce contrat pourra être alimenté par les primes de participation et d'intéressement versées chaque année. Le salarié pourra alimenter librement le contrat et l'employeur peut réaliser des abondements pour augmenter le montant versé.

Ces abondements de l'entreprise ne sont pas soumis à l'impôt sur le revenu.

 

Le capital sera en revanche bloqué jusqu'à la retraite.

 

Au départ en retraite, le capital est versé en totalité ou transformé en rente viagère faiblement fiscalisée.

 

Le contrat Madelin est un produit réservé aux TNS (travailleurs non salariés), il donne lieu à une déduction fiscale et connaît un franc succès auprès du public visé.

Ce contrat fait également partie des investissements non soumis au plafonnement des niches fiscales de 10 000€.

Ce produit conviendra parfaitement à un chef d'entreprise souhaitant réduire fortement son revenu imposable ou préparer sa retraite.

 

Lewis MAUCONDUIT

Astucesimmo.fr